+41 22 771 36 22
pompe à chaleur

Comment bien choisir sa pompe à chaleur

 

Comme il existe différents types de fonctionnement de pompe à chaleur, il est important de prendre en compte certains facteurs pour choisir celle qui convient à vos besoins.

 

Le fonctionnement de base d’une pompe à chaleur

Une pompe à chaleur se compose d’un générateur à compresseur, d’un condensateur ainsi que d’un évaporateur. Il s’agit d’un système qui remplace la chaudière à mazout ou l’appareil à gaz traditionnel. Son fonctionnement s’inspire un peu de celui du réfrigérateur, sauf que le fluide réfrigérant capte les calories ambiantes et passe ensuite de l’état liquide à l’ébullition. De la vapeur va en résulter et celle-ci sera ensuite aspirée puis compressées avant d’être chauffée par le compresseur. A haute pression, ce dernier expédiera cette vapeur vers le condensateur. La chaleur produite sera ensuite distribuée via les radiateurs de la maison ou du logement. Les types de pompes à chaleur varient en fonction de la source d’énergie (eau, terre, air) et de son système de diffusion thermique (planchers chauffants, radiateurs, et autres). Un kit hydraulique installé à l’intérieur de la maison et connecté au circuit d’eau peut être ajouté. Des thermostats extérieurs devront être installés. L’installation de pompes à chaleur s’est répandu dans de nombreux foyers, en Suisse et à Genève en particulier où l’installation de climatiseurs est très réglementé. Néanmoins, il est important de faire appel à des professionnels pour mener ce type de projet à bien. La société AFM Froid basée à Genève est spécialisée dans l’installation de systèmes de PAC (pompes à chaleur) et pourra vous conseiller.

Les différents types de pompes à chaleur

1. La pompe à chaleur air-air

Il s’agit du modèle le plus souvent choisi par les clients. Il puise l’énergie de l’air extérieur pour la restituer en air propulsé dans des unités murales ou des consoles. Pendant l’hiver, le processus est inversé. Facile d’installation et moins coûteux que d’autres types de pompes à chaleur, ce système convient aux besoins de chauffage et de climatisation. Ce type de pompe utilise la technologie Inverter qui sert à réguler l’intensité désirée, selon les besoins réels.

2. La pompe à chaleur air-eau

Ce type de pompe prélève la chaleur issue d’une source d’eau (nappes phréatiques, eaux de surface, fleuves, ruisseau et autres). De bonne performance, cet appareil convient au chauffage de l’eau sanitaire et peut même rafraîchir. Cette pompe n’est compatible qu’avec des radiateurs à basse température ou des planchers chauffants.

3. La pompe à chaleur au sol

Ce type de pompe à chaleur tire son énergie du sol. Il nécessite donc l’installation d’une sonde géothermique (horizontale ou verticale) dans le sol, d’une longueur importante. Ce système, qui peut fonctionner sans chauffage d’appoint, suffit à assurer les besoins en eau chaude sanitaire et offre une bonne performance. Cette pompe, comme celle à chaleur air- eau, n’est compatible qu’avec des radiateurs à basse température ou des planchers chauffants.

Avec un système monovalent ou bivalent

En mode dit ‘monovalent, la pompe à chaleur suffit à assurer la totalité des besoins de toute une habitation. Idéal pour fonctionner avec la géothermie et l’aquatermie. En mode dit ‘bivalent’, la pompe est combinée à un système de chauffage qui prend en charge la totalité des besoins. La puissance de cette pompe doit pouvoir couvrir entre 70 et 80% des besoins énergétiques.

Plus économique que le fioul

Une pompe à chaleur de bonne qualité permet de réaliser 75% d’économies sur la facture de chauffage annuellement. Son installation peut être amortie sur une période de 3 ou 5 ans, selon le système choisi. De plus, elle restitue encore plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Moins polluante que le chauffage électrique, son autre avantage majeur est l’économie à l’utilisation.

Note : comme une pompe à chaleur constitue un équipement assez sophistiqué, il est avisé de faire appel à un installateur professionnel expérimenté pour le faire installer. C’est d’ailleurs une condition pour profiter du crédit d’impôt éventuel. Si vous êtes en Suisse ou à Genève vous pourrez compter sur une équipe d’experts de l’installation de pompes à chaleur.